Quel avenir pour les banques en ligne ?

Les agences bancaires on-line, connaissent aujourd’hui un plein essor dû à l’utilisation massive d’internet.

Avec l’explosion de l’utilisation du web 2.0, les opérations bancaires s’effectuent majoritairement sur internet. Nous assistons à une hausse de l’utilisation des banques on-line, attribuables à la baisse de fréquentation des agences bancaires physiques. Nous allons voir dans cet article qu’elles sont les perspectives d’avenir pour ces établissements bancaires digitaux.

La digitalisation bancaire connaît un réel essor

Après avoir connu des débuts difficiles avec l’échec cuisant de Zebank, la première banque 100% on-line. En 2015, 93% des Français consultaient leurs comptes en ligne et 85% d’entre eux effectuaient des virements bancaires, selon une étude de l’Ifop (Institut français d’opinion publique). L’utilisation du digital apparaît comme étant une nécessité, pour le secteur bancaire.

Fin 2015, Fortuneo atteignait l’objectif des 310 000 clients, quand début 2016 Hello Banq ! recensait 240 000 utilisateurs.

Plus de 15 millions des personnes en France, se connectent chaque mois à leur compte en ligne d’après une étude de comScore. Les Français se positionnent 4ème, par rapport au reste du monde sur l’utilisation des banque en ligne .

Les agences digitales ont enregistré cette année des taux de croissances considérables, allant jusqu’à 210% de visites en un an. Devant tant d’engouement, ces établissements bancaires mettent l’accent sur l’innovation nouveaux produits se voulant plus avantageux et souples.

Une offre de produits bancaires alléchante

Les banques on-line se vouent une véritable concurrence, compétition positive à l’égare du client. Celui-ci, va pouvoir bénéficier d’offres de bienvenue conséquentes (cartes bancaires et primes offertes à la souscription, pour ouvrir un compte ), des taux d’intérêt attractifs et de nombreux avantages.

L’ère est aujourd’hui à la digitalisation bancaire, les études sur le sujet affichent des chiffres parlants, et les taux de croissance de ces établissements sont catégoriques. Le secteur bancaire on-line, connaît un plein essor généré par la montée en puissance de l’utilisation d’internet.