La dette publique et les marchés

Le niveau de la dette publique est une donnée très surveillée par les marchés financiers dans la mesure où elle témoigne de la capacité d’un Etat à contrôler son budget et à rentrer dans les critères définis par l’Union européenne à ce sujet. Et en la matière, la France fait figure de mauvaise élève, car elle a annoncé que son déficit public représentait 57,5% du PIB. Un chiffre extrêmement inquiétant, dans la mesure où la dette publique française vient véritablement impacter négativement sur la croissance du pays et son développement en règle générale. C’est le FMI qui a publié un rapport démontrant que la dette publique de la France était l’une des plus importantes en Europe, juste derrière la Finlande. Ces deux pays détiennent en effet les records de la plus mauvaise gestion de la dette publique, puisque cette dernière ne cesse de progresser dans ces deux Etats depuis plusieurs années, et ce dans des proportions très inquiétantes. Le rapport du FMI indique que la situation française est particulièrement inquiétante et délivre une série de propositions afin de favoriser une inversion de cette tendance, en proposant par exemple plusieurs mesures afin de réaliser des économies.

L’importance de la dette publique pour un Etat

Le niveau d’endettement d’un Etat est un élément qui va déterminer sa capacité de négociation avec les marchés financiers dans le cadre des adjudications en bourse. En effet, plus un Etat aura un déficit public important, et plus les investisseurs seront exigeants lorsque ledit pays fera une demande de prêt. Ainsi, la France est directement impactée par sa mauvaise gestion en empruntant sur les marchés à des taux d’intérêts plus élevés que si elle affichait des résultats satisfaisants. Nous vous invitons à suivre l’actualité sur ce sujet dans le cadre de votre stratégie de placement argent, car ces données ont souvent un impact déterminant sur l’évolution de nombreux investissements.


Laisser un commentaire